Tu ne peux t’empêcher d’être envieuse

Es-tu dans l'une de ces situations ?

Ton amie vient de perdre dix kilos, paraît plus jeune d’au moins cinq ans et fait à présent un trente-huit. Elle a une nouvelle garde-robe, poste des photos d’elle inspirantes sur Instagram, reçoit plein de compliments et tu ne peux t’empêcher d’être envieuse. Mais e​st-ce vraiment approprié ?

belle femme confiante

T’es-tu ​posée un instant pour réaliser que ton amie ne s’est pas réveillée du jour au lendemain pour perdre ses dix kilos ? Ce n’est pas arrivé grâce à l’intervention divine ou un coup de baguette magique. Tu sembles oublier que ton amie s’est levée tôt tous les matins pour aller à la salle de sport avant de commencer sa journée. Qu’elle s’y est rendue même quand il ​faisait froid, alors que​ le reste du monde était ​sous la couette. Elle est partie s'entrainer même quand elle ne voulait pas y aller, même quand elle souffrait de courbatures. Elle a sué sang et eau, et s'est accrochée ​durant les moments où elle désespérait le plus. Elle a ​fait appel à une nutrithérapeute​ avec qui elle a travaillé sur ​ses comportements alimentaires ​pour en arriver là.

Elle mérite son heure de gloire et tu n’as pas le droit d’être envieuse.


Ton amie, elle aussi entrepreneure, vient de décrocher un super contrat avec un gros client. Ce qui fait que cette année, elle réalisera un chiffre d’affaires de 100K€. Et tu ne peux t’empêcher d’être envieuse. Ton chiffre d’affaires peine à décoller alors que vous vous êtes lancées en même temps dans l’entrepreneuriat. Pourquoi n’est-ce pas toi qui aies eu ce contrat et réalisé ce chiffre d’affaires ?

Femme ayant du succès

Tu sembles oublier que ton amie a courtisé pendant près d’une année ledit client. Elle a passé un nombre incalculable d’appels afin de décrocher ses premiers clients. S’est vu dire « non » au téléphone des centaines de fois. Elle a passé des heures à networker, elle qui est pourtant une introvertie. Elle a distribué sa carte de visite à chaque occasion, ​elle a « pitché » alors qu’elle a une peur bleue de prendre la parole en public. Puis, quand elle a eu sa chance auprès du gros client, elle a travaillé des heures à peaufiner la proposition qu’elle lui a présenté. Elle a récité sa présentation devant son miroir même si elle se sentait ridicule tout ça pour être prête le jour J.

femme travaillant

Elle mérite ce succès et tu n’as pas le droit d’être envieuse.


Ton amie d’enfance vient de rencontrer l’homme idéal. Ils sont parfaits l’un pour l’autre et il correspond à tout ce qu’une femme peut attendre d’un homme. Elle comme toi, savez que c’est le bon. Cependant, tu ne peux t’empêcher d’être envieuse…

relation amoureuse

Ce que tu sembles oublier, ce sont tous ces « dates » qu’elle a ​fait. Le temps passé à discuter en ligne, avant d’accepter un rendez-vous. Les préparations pour lesdits rendez-vous, les déplacements, l’espoir, l’énergie à devoir toujours être de bonne composition face à ces hommes qui, pour certains, étaient des goujats. L’ennui parfois durant ces entrevues, la déception à rentrer après le rendez-vous en se disant qu’il fallait recommencer à zéro. Et tout ceci a duré deux ans avant qu’elle ne tombe sur le bon.

rendez-vous galant

Elle mérite d’être heureuse et toi, tu n’as pas le droit d’être envieuse.


le succès sous forme d'iceberg

Il est tellement plus facile de se plaindre, de jalouser la vie des autres, leurs succès. Tellement plus simple de choisir de voir le haut de l'iceberg. Tellement plus aisé de trouver des excuses sur notre procrastination sous couvert d’excuses qui ne sont juste que des excuses : pas de ​réseaux, pas le temps, pas les finances, pas l’énergie, pas de chance. La vie est contre moi. J’ai des enfants… Du coup, on ne fait rien.

Ne rien faire peut être bien aussi. Mais dans ce cas, tu n’as pas le droit de te plaindre ou d’être envieuse du succès des autres. Ne sois pas envieuse des résultats que tu n’as pas obtenu du fait du travail que tu n’as pas fourni. C’est comme si tu trouvais normal que ton fils ne révise pas sa leçon d’histoire, qu’il ramène un zéro et qu’il peste et envie Nicolas qui lui, a eu un 18. Que lui dirais-tu ? Certainement, que s’il avait travaillé, il n’aurait pas eu un zéro pointé et que par conséquent, il n’a pas le droit de se plaindre ou d'envier son copain.

​J'ai été cette personne envieuse...

J’ai été cette amie heureuse du succès de son entourage mais en même temps envieuse. ​La vérité est que si je n’avais pas passé des journées, enfermée dans ma chambre, à rêver ma vie, j’aurais obtenu les mêmes résultats que mes autres amies. Je n’aurais pas raté de belles opportunités de partenariats. ​Et qui sait ? je serais peut-être en couple aujourd’hui.

​A présent ​lorsque je vois quelque chose qui me plait, mon attitude n'est plus la même. Au lieu d’​éprouver de la jalousie, cela me motive. Je mets tout en œuvre pour ​l'obtenir. Je me mets à la tâche et mets en place des actions concrètes​. J’y consacre le temps et l’énergie. Le tout enrobé de beaucoup de courage.

Il n’y a pas de meilleur goût que celui de l’accomplissement personnel. Quand tu atteins l’objectif que tu t’étais fixé, tu as une poussé d’adrénaline, ton estime de toi en est boosté. Tu te vois autrement et par voie de conséquence, les autres te voient autrement. Tu regardes en arrière le chemin parcouru et tu te dis « Wouah ! Je le mérite. Je me suis battue pour ça ! ».

Toi aussi essaye cette méthode : change ta façon de voir le monde et ton monde changera.


Mariama DIALLO

Envie de passer une journée exceptionnelle entourée de femmes inspirantes ? Inscris-toi pour recevoir des informations sur la journée Countdown ex journée DIVA (j’ai changé le nom qui me semble plus approprié). Tous les détails de cette journée exceptionnelle arrivent courant de cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *